Tongres Photo CARAA ©

Peintures Romaines de la basilique de Tongres

17 mai 2018

Analyses Physico-chimiques des peintures

 

Menées durant neuf années, les fouilles de la basilique Notre-Dame de Tongres ont mis au jour une quantité importante de peintures murales fragmentaires. L’étude globale de ces enduits a fait l’objet d’un marché public lancé par l’Agence du Patrimoine de Flandre, attribué au Centre des Peintures Murales Romaines de Soissons.

L’étude a permis de traiter la globalité du matériel, réparti en trois catégories: les enduits in-situ, les enduits fragmentaires effondrés en place et les enduits fragmentaires issus de divers remblais.

Dans le cadre de l’étude technique de ces enduits peints antiques, vingt-cinq échantillons de peintures murales ont été examiné en stratigraphie et analysés par spectroscopie de fluorescence X (SFX), microscopie Raman et spectroscopie infrarouge (IRTF).

L’objectif des analyses était de déterminer la composition minérale et moléculaire des couches picturales par la caractérisation des pigments utilisés, des charges minérales et d’éventuels liants organiques.

La palette des pigments et charges utilisés à Notre-Dame de Tongres a été établie et comprend -entre autres- la calcite, l’hématite, le minium, le cinabre, la goethite, le bleu Égyptien, des terres vertes, …

L’identification de cette palette a notamment permis de mieux appréhender les attributions d’atelier, les couleurs originelles et les altérations subies par les peintures lors des nombreux incendies et dégradations du site.

La publication du volume 3 sur les fouilles de la basilique et l’étude des peintures est téléchargeable en ligne: “Recherche historique et archéologique de la basilique Notre-Dame de Tongres (1997-2013) Partie 3: La première période Romaine”, A. Vanderhoeven, A. Ervynck (eds). En flamand et français (~50 Mo).

Actualité Photo CARAA ©

Veille d’appels d’offres

12 décembre 2017
Veille d’appels d’offres en Conservation-Restauration (Décembre 2017-Janvier 2018) sélectionnés par CARAA :

 

Musée de l’Armée: Conservation-restauration de quatre moulages en plâtre peint de statues de l’arc de triomphe du Carrousel. Voir l’appel d’offres

C2rmF: Restauration du tableau « L’Inspiration du Poète » de Nicolas Poussin. Voir l’appel d’offres

Musée du Louvre: Prestations de mise à niveau documentaire et sanitaire de la collection . Voir l’appel d’offres

Musée Rolin: Restauration de 5 panneaux de mosaïque gallo-romaine. Voir l’appel d’offres

Département de la Lozère-: Interventions de conservation préventive et curative de restaurateurs d’œuvre d’art sur objets d’art. Voir l’appel d’offres

DRAC de Bourgogne: Restauration du tableau d’ingres « martyre de saint Symphorien » présenté dans la cathédrale Saint-Lazare d’autun. Voir l’appel d’offres

Musée des Beaux-Arts de Dijon: Restauration de la pendule « Boulle ». Voir l’appel d’offres

Musée Ernest Cognacq: Restauration des extérieurs de la partie ancienne du musée. Voir l’appel d’offres

Musée des Beaux-Arts de Rouen: Campagne de restauration d’objets d’art de la Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie. Voir l’appel d’offres

N’hésitez pas à contacter le CARAA si vous souhaitez effectuer des groupements dans le cadre de ces appels d’offres.

Conde 2017 Photo CARAA ©

Workshop : Analyses élémentaires

06 décembre 2017
Analyses élémentaires par Spectroscopie de Fluorescence X

Les étudiants en Conservation-Restauration de l’École de Condé (Paris) ont pu participé à un workshop dédié à l’utilisation et l’interprétation des résultats lors d’analyses élémentaires par  spectroscopie de fluorescence X (SFX/XRF). Les œuvres analysées lors de ce workshop étaient :

  • « Mademoiselle de Sens », (att. à N. de Largillierre), 18ème s. (Musée de Sens)
  • Orbituraire (Liber Vitae, Archives de Rouffach, cote A GG 77), manuscrit sur parchemin, 12/13ème s.
  • « Sainte Cécile », (pas d’attribution), fin 18ème s., coll. privée
  • « Portrait d’homme en armure », (pas d’attribution), fin 17ème s. coll. privée.

L’objectif était de familiariser les élèves avec le principe de l’analyse élémentaire in-situ, ses limites et son apport dans la compréhension des matériaux dans une œuvre d’art.

 

actu-CNES Photo CARAA ©

Conférence Art & Science

11 octobre 2017

Le CARAA présente lors des débats-animations du CNES (Chambre Nationale des Experts Spécialisés en objets d’art et de collection)

« Rôles et potentialités des analyses scientifiques dans l’expertise d’objets d’art »

Mercredi 18 oct 2017, 3 rue Mabillon, Paris 6eme.

Le Nain Photo CARAA ©

Découverte d’un tableau de Le Nain

29 mars 2017

Étude analytique d’un tableau récemment attribué à Le Nain

« Le Christ chez Marthe et Marie » est un tableau découvert dans l’église de Saint-Didier en 2012 et aujourd’hui attribué à Mathieu Le Nain. Après une importante restauration par J. Szpila Verdavaine , il est aujourd’hui visible dans l’exposition du Louvre-Lens.

Le CARAA a participé à cette excitante étude avec un examen et une caractérisation des matériaux et des techniques utilisées.

Des observations stratigraphiques en microscopie optique et à balayage ainsi que des analyses élémentaires et moléculaires ont permis d’appréhender la mise en œuvre du tableau et de la comparer aux œuvres connues des frères Le Nain (visualisez les images de coupes stratigraphiques dans le diaporama ci-contre).

Pour en savoir plus …

© CARAA/Musée des Beaux Arts de Rennes/J. Szpila Verdavaine