matériaux_roches Photo CARAA ©
15

Les roches

Les pierres semi-précieuses, précieuses ainsi que les roches appartiennent au monde minéral. Là encore, le rôle de CARAA est de déterminer les méthodes les plus performantes au regard des objets à analyser (valeur, taille) et des possibilités de prélèvements… ou pas.

• Choisir les bonnes techniques
Comprendre un gemme ou un minéral peut s’avérer complexe. Il est en effet rare qu’une seule et même technique permette de cerner toutes les problématiques liées à un minéral, par exemple: quelle est la cause de la coloration jaune d’un diamant? Celle-ci est-elle naturelle ou due à une irradiation ou un chauffage induit par l’homme? Quelles sont les inclusions qu’il contient ?

• Un rôle d’expertise au sein de CARAA
Confirmer ou infirmer la composition d’un gemme ou d’un cristal revient à l’authentifier. Quelques exemples courants sont la différentiation entre le diamant et ses substituts (le zircon -ZrO2- ou la moissanite -SiC-), une améthyste d’un verre coloré ou encore un cristal de roche (quartz) d’un verre (voir l’image du crane aztèque en cristal de roche ci-dessous ).

• Déterminer les provenances
L’origine géographique d’une pierre précieuse ou d’un minéral peut être déterminée grâce à l’analyse des inclusions naturelles incorporées lors de leur formation géologique. La localisation géographique des nombreux types de marbre est un autre exemple d’analyse possible.